Jade’or 9/10 mois

Format Vidéo

Une vidéo de jade’or pour ses 9/10 mois. Elle est en pleine forme. Obéissante, câline, joueuse, elle s’adapte à toutes les situations et je découvre avec plaisir avec elle le monde des expos canines.

Voici les commentaires du juge M. Musereau à l’exposition nationale de Maltot (14 juillet 2015) :
« dentition complète et correcte – joli modèle de 10 mois mais qui fait un âge en dessous – excellente tête – excellent dessus – poitrine devant se développer – excellentes angulations arrières – TB avant – les pieds sont bien tenus – excellentes allures – bonne présentation – du potentiel à revoir plus tard ! »

Jade’or a obtenu un très bon. Continue de bien grandir ma belle !

5 mois !

Format Vidéo

Petite jade’or vient d’avoir 5 mois ! Le temps passe vite, et mon gros bébé pèse déjà 19 kg !

Elle est très gentille, joueuse, gourmande et pot de colle, une vraie petite goldinette. Elle est très proche de mes autres chiens et joue beaucoup. Réglisse est d’une patience infinie avec elle. Elle continue de dormir avec sa maman Harwenn.

Petite vidéo des chiots à 1 mois !

Format Vidéo

Voici une vidéo des chiots à 1 mois. Ils profitent de l’extérieur. Ils sont bien éveillés, s’amusent beaucoup et recherchent les câlins.

Ils ont des nouveaux colliers, plus grands, depuis le 27 septembre. Le petit mâle porte désormais un collier vert et la petite femelle qui était « sans collier » porte la couleur bleue. Les autres chiots gardent leur couleur respective.

Rappel : tous les chiots ont trouvé une famille !

Une histoire qui s’achève injustement bien trop tôt…

Format Vidéo

On croit toujours avoir le temps… Malheureusement, parfois la vie en décide autrement… Je vais ici rendre hommage à ma petite Haby, ma petite puce partie rejoindre le paradis des chiens le 5 octobre 2012 à l’âge de 10 semaines 1/2…

Haby était née le 20 juillet 2012 à l’élevage de la Côte des Hortensias. Fruit du beau mariage Disney&Doyou des Jardins d’Epona, elle était celle que j’avais choisie, celle avec qui je voulais débuter les expo canines, celle avec qui je voulais apprendre le toilettage, celle avec qui je voulais me lancer dans l’élevage…

J’ai choisi ma petite Haby à l’âge de 6 semaines sur les conseils de Philippe et Nadine, ses éleveurs.

C’est ainsi que le 15 septembreHabenaria de la Côte des Hortensias dite « Haby », âgée de 8 semaines, rejoint ma « meute » à la maison. Petit chiot adorable, elle s’adapta à une vitesse incroyable engloutissant dès le 1er soir toute sa gamelle !

Dès les premières heures, elle rechercha le contact avec Cassis, s’endormant tout contre elle.. J’étais sur un petit nuage, mon rêve était devenu réalité… Les 2 semaines 1/2 qui suivirent, ont été un pur bonheur… Ma petite « peluche » était très belle, très caline et très intelligente. Elle apprit sans soucis son nom et le « assis »… Une belle complicité s’installait également entre mes 2 chiennes. Et moi, moi je l’aime énormèment..

Le weekend du 28-29-30 septembre, me voilà partie avec les 3 chiens en Auvergne pour un petit weekend en famille. Haby se montra encore une fois exemplaire restant sagement couchée pendant tout le trajet et jouant sans soucis avec tous les chiens et humains de ma famille… Elle fit la connaissance de Chipie, la petite cairn terrier de mes parents et d’Haiti petit bouledog de ma soeur.

Une fois rentrée en Bretagne, nous reprenons nos petites habitudes. Je continue l’apprentissage de la laisse la sortant 10 min par jour juste devant chez moi, elle apprend vite et grandit vite.

Tout semble idyllique… Mais tout bascule le mercredi 3 octobre… Haby qui était pleine de vie la veille au soir, a été malade et refusait de se lever le matin… Je connais ses symptômes et j’ai courru chez le vétérinaire… Un dernier bisou et le vétérinaire me la prend.. Le verdict tombe… Parvovirose… Je n’ai alors plus que mes yeux pour pleurer… Le vétérinaire m’explique qu’il y a une épidémie en ce moment, que je n’ai plus qu’à prier qu’elle tienne les 5 jours d’incubation de la maladie… Ils l’ont mise en isolement, sous perfusion.. Ils ont tenté de la vacciner… Je n’ai pas le droit de la voir.. Je peux juste appeler matin et soir pour prendre des nouvelles…L’attente est horrible…

Le vendredi 5 octobre, à l’ouverture du cabinet, on m’annonce que ma petite Haby n’a pas survécu... Tout s’effondre… Pourquoi elle ? Pourquoi la vie est si injuste ? Qu’ai je fait de mal…. ?? Rien.. à quelques jours prêt elle aurait eu son rappel de vaccin… Le rdv était pris… Mais la vie en avait décidé autrement, me rappelant qu‘il faut profiter chaque jour des êtres qui nous entoure..

Il va me falloir du temps pour accepter cette injustice…

Triste ironie du sort, ma petite « Habenaria » aura été aussi belle, aussi pure, aussi éphémère que l’orchidée dont elle portait le nom. Cependant, au même titre qu’il y aura toujours des fleurs sur Terre, mon petit ange vivra éternellement dans mon coeur… Je t’aime pour toujours Haby… 

Cassis, ma 1ère chienne !

Format Vidéo

Cassis est ma 1ère chienne golden retriever. Je l’ai achetée à l’élevage du Pays Sauvage en Auvergne (63) le 10 juillet 2007, à l’âge de 2 mois.

Vu que j’étais en grandes vacances, j’ai eu 2 mois pour l’habituer à moi et à bien la sociabliser. Je l’ai amenée aux marchés, à la sortie des écoles, vers Magic, à la campagne, à des matchs de foot Etc… Elle est devenue une chienne ultra sociable, habituée à être emmener partout.

J’ai également été 1 an en club canin avec elle où nous avons appris toutes les 2 les bases de l’éducation (assis, couché, debout, stop, pas bougé, au pied, marche au pied sans laisse…) et initiation à l’agility.

A ses 1 an, je suis partie vivre à Rennes avec elle. Cassis m’a alors montré sa facilité à s’adapter tant qu’elle est avec moi… En effet, elle avait passé toute son enfance en maison avec jardin, avec la présence toujours permanente d’un membre de ma famille et du jour au lendemain, elle s’est retrouvée à partager un studio de 20 m² avec moi pendant mon année de master… Tous les matins, je lui faisais faire le tour des étangs des Longchamps, le midi jeux avec Douky, le border collier de ma meilleure amie et le soir balade en forêt de Rennes ! Elle était donc loin d’être malheureuse.

Pour des raisons personnelles, j’ai également beaucoup déménagé les 2 années qui suivirent mon arrivée à Rennes… Et Cassis s’est toujours adaptée aux changements… Tout ça pour dire qu’un golden au même titre que n’importe quel chien, s’adapte, qu’on peut toujours trouver des solutions pour offrir une vie qui convient à son chien que ce soit en ville ou en campagne, en appartement ou en jardin. Alors réfléchissez bien s’il vous plait avant de laisser derrière vous votre chien pour cause de « déménagement en appartement »…

En septembre 2010, Cassis a désormais un copain à la maison, Réglisse (voir sa page dans mes autres animaux).

Début 2011, je pars vivre dans une petite maison à la campagne avec un grand jardin. Mes 2 chiens sont alors les plus heureux. Ma Cassis apprécie sa nouvelle vie. Elle a aujourd’hui 5 ans, c’est une très belle chienne, le « clown » et chef de meute !

Cassis n’aura jamais eu de portée, je l’avais faite stérilisée avant ses 1ères chaleurs, l’élevage n’était à l’époque pas dans mes projets ! Même si elle n’aura pas de descendance, Cassis est et restera LA chienne qui m’aura fait connaître et aimer le golden retriever !

Présentation de Réglisse ou d’une belle adoption !

Format Vidéo

Un chien noir ? Mais les goldens noirs n’existent pas ! En effet, Réglisse est un croisé labrador dont on ne connait ni les origines ni le passé…

En 2010, je voulais un 2ème chien, peu m’importait la race, je voulais juste un grand chien capable de me suivre à cheval et d’être un bon compagnon de jeu pour Cassis. C’est dans cette optique que le 1er septembre 2010, je me suis rendue à la SPA de Vitré. Ils m’ont présenté Réglisse et dès que je l’ai vu, dès qu’il a posé sa tête sur mes genoux je savais que c’était lui…

Nos débuts n’ont pas été très simples. Réglisse était très maigre, il perdait 1 kg par semaine, n’avait aucune éducation.. Il était également beaucoup trop proche de moi et méfiant avec les inconnus… Dès qu’il voyait un coffre de voiture ouvert, il sautait dedans de peur d’être laissé. Autre exemple, il n’avait même pas hésité à sauter par la fenêtre de mon salon pour me rejoindre dehors…

Mais une relation de confiance s’établit entre nous, il est aujourd’hui devenu un chien beaucoup plus posé et même s’il n’écoute que sa « maman », il est devenu très sociable avec tout le monde.

Alors même si aujourd’hui ma race préférée reste le golden, qu’il est beaucoup plus simple d’avoir un chien dès ses 2 mois, je ne regrette en aucun cas l’adoption de Réglisse. Je peux lire dans ses yeux sa reconnaissance et j’aurai appris beaucoup de chose avec lui concernant l’éducation canine…

Mais s’il vous plait, n’oubliez pas que l’achat ou l’adoption d’un chien doit être un acte murement réfléchi.. La belle petite boule de poil deviendra un grand chien qui partagera votre vie une bonne dizaine d’année… Qu’un départ en vacances, la naissance d’un enfant ou un déménagement ne sont pas des excuses pour abandonner son chien…

Présentation d’un « petit » Haflinger polyvalent !

Format Vidéo

Cette petite vidéo présente bien Magic ! Mais voici quand même quelques explications supplémentaires !

J’ai commencé l’équitation sérieusement en club en 2001 en même temps que ma sœur et mon frère. Mes parents ont tout de suite remarqué que j’étais passionnée. En 2003, ils ont décidé de me faire le plus beau cadeau… de m’offrir notre 1er cheval… Alors oui je n’avais que 16 ans, je n’avais que mon galop 3 mais ils savaient que ce n’était pas un caprice… La tête sur les épaules, ils commencèrent à chercher un hongre d’une dizaine d’année de type rustique. Une amie nous a parlé de la race haflinger. Après quelques recherches, nous avons été visité un super élevage dans l’allier à coté de Montluçon. Ils avaient à nous proposer un hongre de 5 ans, débourré à l’attelage et à la selle et un hongre de 3 ans , tout juste débourré à la selle…. Ce n’était pas nos critères… Trop jeunes… Beaucoup trop jeunes… Enfin nous voilà tout de même parties en balade moi et ma soeur pour les essayer. Et là, énorme coup de coeur pour ce petit 3 ans après une après midi passée à ses cotés… A l’attache d’un calme olympien, en balade passe partout aux 3 allures, tout le monde nous disait du bien de lui, le débourrage n’avait été qu’une formalité, 2ème au concours modèle et allure du coin… Nous prenons une semaine de réflexion et là…. mes parents acceptent d’acheter Magic !!!

Magic a vécu avec moi dans le Puy de Dôme (63) pendant 5 ans. Il était le parfait petit cheval familial ! Il faisait essentiellement de la rando.

Tous mes chiens sont donc habitués aux chevaux et m’accompagnent régulièrement en balade avec Magic.

En août 2008, je suis partie vivre à Rennes pour mes études. Magic est alors resté en Auvergne. Mais il me manquait trop… Magic m’a donc rejoint à Rennes en janvier 2009 !

J’ai depuis progressé avec lui grâce à ma meilleure amie qui lui a appris toutes les bases en dressage et obstacle. Je peux aujourd’hui dérouler une reprise de dressage avec lui, le monter en licol, sauter, participer à des trecs… Bref, Magic est LE cheval polyvalent par excellence…

Vu que depuis plus de 9 ans ce petit cheval partage ma vie, je me devais de lui consacrer une place sur ce site !