Tigrou, disparu depuis juillet 2016…

Mon beau Tigrou, mon « chat/chien » a disparu une nuit de juillet 2016…

Il avait l’habitude de sortir la nuit, l’été, vu que nous habitons en pleine campagne. Il rentrait tous les matins sans exceptions sauf ce jour là.

On a tout fait pour te retrouver mais le mystère reste entier. Tu me manques mon petit félin…

 

Une histoire qui s’achève injustement bien trop tôt…

Format Vidéo

On croit toujours avoir le temps… Malheureusement, parfois la vie en décide autrement… Je vais ici rendre hommage à ma petite Haby, ma petite puce partie rejoindre le paradis des chiens le 5 octobre 2012 à l’âge de 10 semaines 1/2…

Haby était née le 20 juillet 2012 à l’élevage de la Côte des Hortensias. Fruit du beau mariage Disney&Doyou des Jardins d’Epona, elle était celle que j’avais choisie, celle avec qui je voulais débuter les expo canines, celle avec qui je voulais apprendre le toilettage, celle avec qui je voulais me lancer dans l’élevage…

J’ai choisi ma petite Haby à l’âge de 6 semaines sur les conseils de Philippe et Nadine, ses éleveurs.

C’est ainsi que le 15 septembreHabenaria de la Côte des Hortensias dite « Haby », âgée de 8 semaines, rejoint ma « meute » à la maison. Petit chiot adorable, elle s’adapta à une vitesse incroyable engloutissant dès le 1er soir toute sa gamelle !

Dès les premières heures, elle rechercha le contact avec Cassis, s’endormant tout contre elle.. J’étais sur un petit nuage, mon rêve était devenu réalité… Les 2 semaines 1/2 qui suivirent, ont été un pur bonheur… Ma petite « peluche » était très belle, très caline et très intelligente. Elle apprit sans soucis son nom et le « assis »… Une belle complicité s’installait également entre mes 2 chiennes. Et moi, moi je l’aime énormèment..

Le weekend du 28-29-30 septembre, me voilà partie avec les 3 chiens en Auvergne pour un petit weekend en famille. Haby se montra encore une fois exemplaire restant sagement couchée pendant tout le trajet et jouant sans soucis avec tous les chiens et humains de ma famille… Elle fit la connaissance de Chipie, la petite cairn terrier de mes parents et d’Haiti petit bouledog de ma soeur.

Une fois rentrée en Bretagne, nous reprenons nos petites habitudes. Je continue l’apprentissage de la laisse la sortant 10 min par jour juste devant chez moi, elle apprend vite et grandit vite.

Tout semble idyllique… Mais tout bascule le mercredi 3 octobre… Haby qui était pleine de vie la veille au soir, a été malade et refusait de se lever le matin… Je connais ses symptômes et j’ai courru chez le vétérinaire… Un dernier bisou et le vétérinaire me la prend.. Le verdict tombe… Parvovirose… Je n’ai alors plus que mes yeux pour pleurer… Le vétérinaire m’explique qu’il y a une épidémie en ce moment, que je n’ai plus qu’à prier qu’elle tienne les 5 jours d’incubation de la maladie… Ils l’ont mise en isolement, sous perfusion.. Ils ont tenté de la vacciner… Je n’ai pas le droit de la voir.. Je peux juste appeler matin et soir pour prendre des nouvelles…L’attente est horrible…

Le vendredi 5 octobre, à l’ouverture du cabinet, on m’annonce que ma petite Haby n’a pas survécu... Tout s’effondre… Pourquoi elle ? Pourquoi la vie est si injuste ? Qu’ai je fait de mal…. ?? Rien.. à quelques jours prêt elle aurait eu son rappel de vaccin… Le rdv était pris… Mais la vie en avait décidé autrement, me rappelant qu‘il faut profiter chaque jour des êtres qui nous entoure..

Il va me falloir du temps pour accepter cette injustice…

Triste ironie du sort, ma petite « Habenaria » aura été aussi belle, aussi pure, aussi éphémère que l’orchidée dont elle portait le nom. Cependant, au même titre qu’il y aura toujours des fleurs sur Terre, mon petit ange vivra éternellement dans mon coeur… Je t’aime pour toujours Haby…